Prendre du recul

Par le passé, il m’est arrivé de m’emballer un peu vite ou à contrario dès qu’un truc ne fonctionnait pas comme je le voulais, il pouvait m’arriver de baisser les bras ou de voir tout en noir.

Je pensais que cela ne pouvait plus m’arriver. Et pourtant !

Il y a à peine une quinzaine de jours, j’ai passé une semaine plutôt déplorable dans tous les domaines. Je n’ai pas été à mon avis efficace pour réaliser mes objectifs, j’ai reçu une nouvelle décevante, mon voyage à Paris ne s’est pas déroulé selon mes plans avec en prime un voyage en train au cours duquel j’ai failli me bagarrer avec une malotrue et l’atmosphère hyper-tendue pendant mon séjour m’avait beaucoup attristée. J’étais dépitée.

Bref je commençais à voir tout en noir, alors que ce n’est pas ma nature, et à me renfermer jusqu’ à voir le verre à moitié vide… tut tut tut…..

Bien que mon premier réflexe fut de tirer une sonnette d’alarme à moi-même en me disant « c’est foutu, j’ai raté si ou ça, j’aurai dû faire si ou ça et tralalata !!! « 

J’ai fini par prendre du recul sur les évènements et j’en ai tiré profit !

J’ai réfléchi… Les choses qui me paraissaient si terribles au premier abord, me sont apparues comme positives au bout du compte. Je me suis sentie en fait super soulagée !

Je me suis rendue compte que le bilan était très positif et que je pouvais être fière de mes progrès et qu’un début de semaine moyen ne pouvait pas ternir le bilan des 3 derniers mois. D’ailleurs la fin de semaine fut plutôt encourageante et remplie de succès. Depuis 2 semaines j’avance dans tous les domaines et j’ai reçu de l’aide de manière incroyable !

Et vous ? Cela ne vous est-il jamais arrivé de perdre un contrat ou de ne pas être choisi(e) pour un nouveau job et de vous sentir soulagé(e) en fin de compte après coup ? Tout simplement parce que les termes ne vous convenaient pas ou que vous aviez accepté des éléments à contre cœur  ?

Après m’être retrouvée au chômage après la dislocation de la filiale française du grand groupe Allemand dans lequel je travaillais, j’ai tout d’abord eu du mal à accepter cet évènement car j’adorais mon poste de l’époque. En fin de compte, cela m’a permis de trouver un travail plus proche de chez moi et de passer près de 5 années dans une équipe formidable, de faire un deuxième bébé et de profiter de mes enfants le mercredi pendant quelques années. Comme je suis une personne très affective, j’avais du mal à quitter un poste lorsque je commençais à m’ennuyer car j’ai une « fâcheuse » tendance à m’attacher aux gens.  C’est grâce aux rachats, déménagements que je prenais la décision de partir. Et à chaque fois, en prenant du recul, je me rendais compte que l’univers m’avait « aidé » à partir.

Quand quelque chose ne fonctionne pas. Posez-vous la question. Dois-je vraiment faire cela de cette façon ? La situation est elle vivable pour moi. Est-ce que j’y trouve mon compte ?

Le fameux job passé sous le nez vous aurait-il demandé de renoncer à trop de choses importantes à vos yeux ? Regardez bien… de plus près ! N’est-ce pas parce que ce n’est pas votre chemin et que vous devez imaginer autre chose qui vous correspond davantage ?

J’ai aussi la certitude que certains récents évènements étaient des tests pour mesurer mes progrès en matière de positionnement. Quand je ne respecte pas ce positionnement, un évènement ou une personne me fait comprendre mon erreur. J’ai trouvé une image rigolote sur facebook pour illustrer cela et je ne résiste pas à la tentation de vous la mettre..

yoda

En prenant du recul, justement, j’ai vu ce que les évènements, à première vue négatifs, m’avaient permis de comprendre et d’apprendre.

A chaque fois que je progresse, j’ai l’impression que la barre des difficultés augmente… donc au premier regard c’est parfois dur à avaler. Mais quand on prend du recul, on peut se rendre compte du chemin parcouru et alors tout devient différent.

Alors ma solution anti-déprime du moment est celle ci : avant de vous emballer, de baisser les bras, de vous lamenter, de voir tout en noir…

  • prenez du recul sur la situation
  • observez
  • jugez sur une vision d’ensemble
  • respirez
  • tirez les leçons
  • prenez des décisions
  • agissez
  • pour avancer !

et la déprime ne vous aura pas !

[/fusion_text][/one_full]

recul

Crédit photo:Devan Freeman